Espace membres
Login
Pass
Les annuaires de France nuisibles
Accueil / Gazage au PH3

LE GAZAGE

L'hydrure de phosphore (phosphine, PH3)

Le gazage au PH3 est une méthode chimique douce pour les écosystèmes.

Elle est régie par un arrêté ministériel en date du 10 octobre 1988 (modifié le 22 oct. 2003) réglementant strictement sa mise en œuvre.
Car même s'il elle est présente à faible dose dans la nature, l'hydrure de phosphore (PH3) est un gaz extrêmement toxique.

On l'obtient par la mise en contact de pastilles de 0,6 g de phosphure d'aluminium avec l'eau naturellement présente dans les sols.

Ce conditionnement rend sa mise en œuvre précise et rapide.

gazage de taupinieres

Entièrement biodégradable, les résidus des pastilles dissoutes sont constitués de phosphates et ne présentent aucun danger ni pour les récoltes, ni pour autres organismes vivants.

Après avoir pris toutes les précautions d'usage (délimitation du périmètre de traitement, signalement des points de gazage, vêtement de protection, etc.), les taupiers certifiés « gazage » introduisent les pastilles de phosphure d'aluminium dans les galeries fréquentées par les taupes.

Au contact de l'humidité, celles-ci libèrent immédiatement le PH3, formant des poches stagnantes d'environ 1 mètre. En les respirant, les taupes s'asphyxient et meurent instantanément.

Pour être efficace, cette méthode de lutte exige un traitement au long-cours ainsi qu'une soigneuse préparation des sols : la période la plus favorable pour la première intervention est le début du printemps, avant la pousse des herbes, dans une terre suffisamment humide pour provoquer la réaction chimique.

De plus, en raison de la dissipation assez rapide du gaz, le traitement nécessite fréquemment plusieurs interventions et une surveillance régulière tout au long de l'année.

ATTENTION : Seul Les taupiers titulaires d'un certificat de qualification au gazage agréé par la Direction régionale de l'agriculture et de la forêt (DRAF) peuvent réaliser ce type d'intervention.